Servir les gens qui servent | Récit des FAC

Vidéo / Le 6 novembre 2017

Transcription

Je m’appelle Loreena McKennitt et je suis colonel honoraire de l’Aviation royale depuis environ 10 ans. J’ai commencé au sein du 435e Escadron de transport et de sauvetage à Winnipeg. J’y ai en quelque sorte fait mes premières armes dans l’ARC, à l’arrière d’un avion Hercules!

Voyager avec cet escadron m’a grandement sensibilisé à ce qu’accomplissent nos militaires dans l’Aviation pour la population canadienne.

Aucun membre de ma famille n’a fait partie des forces armées, et cette expérience m’a vraiment ouvert les yeux.

D’après moi, ce qui différencie notamment la société civile des forces armées, et disons plus particulièrement de l’ARC, que je connais le mieux, ce sont les structures, les politiques, les procédures, les protocoles, mais aussi les traditions.

Je l’observe surtout lorsque j’assiste aux dîners régimentaires, qui sont riches en traditions.

J’ai moi-même beaucoup réfléchi à l’importance et à la valeur des traditions et des rituels au fil des ans.

Quelque chose dans ces pratiques et activités nous aide vraiment à retrouver nos racines, ce qui est selon moi infiniment important pour apprendre qui nous sommes et pourquoi nous posons certains gestes.

Je crois que l’une des premières choses que j’ai apprises lorsque je me suis jointe au 435e Escadron à Winnipeg, c’est que les Forces canadiennes sont sous les ordres du gouvernement du Canada, qui est lui-même élu par les citoyens canadiens.

Au bout du compte, j’ai senti que les citoyens du Canada ont le devoir de veiller sur ceux qui les servent.

Lorsque les gens me demandent : « Comment en êtes-vous venue, en tant qu’artiste, à vous investir dans les Forces canadiennes, et plus particulièrement dans l’Aviation? », je leur réponds : « Eh bien, je suis citoyenne canadienne et je pense que nous devons connaître, aider et appuyer les gens qui nous servent ».

C’est sans conteste un privilège perpétuel que de servir les hommes et femmes qui servent la population canadienne.

Date de modification :