Opération Nunalivut

Les Forces armées canadiennes (FAC) exécutent l’opération NUNALIVUT pour manifester la présence fédérale dans le Nord du Canada. L’opération a lieu tous les ans depuis 2007 et elle procure aux FAC un moyen :

  • d’affirmer la souveraineté du Canada dans ses régions les plus septentrionales;
  • de montrer qu’elles peuvent fonctionner dans les rigoureuses conditions hivernales des régions éloignées de l’Extrême‑Arctique;
  • de s’exercer à intervenir dans n’importe quelle circonstance dans le Nord du Canada.

L’opération permet aussi aux FAC :

  • d’appuyer sensiblement les recherches scientifiques dans l’Arctique;
  • de montrer qu’elles peuvent bien collaborer dans l’Extrême-Arctique avec :
    • leurs alliés militaires;
    • d’autres entités du gouvernement du Canada.

La force opérationnelle

La Force opérationnelle NUNALIVUT réunit des membres et des ressources des FAC de toutes les parties du Canada. Ils peuvent provenir de n’importe quelle arme ou de toutes les armes des FAC :

  • la Marine royale canadienne (MRC);
  • l’Armée canadienne (AC);
  • l’Aviation royale canadienne (ARC).

La taille et la composition des forces déployées dans le cadre de l’opération NUNALIVUT varient d’année en année selon les activités et les exercices prévus, mais les organisations suivantes en font toujours partie :

  • le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens;
  • le 440e Escadron de transport « Vampire ».

En outre, l’opération NUNALIVUT fait souvent intervenir :

  • des partenaires militaires d’autres pays;
  • des ministères et organismes fédéraux du Canada.

Importance mondiale

L’Arctique contient de vastes réserves de carburant fossile et de minerais, notamment de l’or et des diamants, et les changements climatiques l’ont rendu plus accessible. Il attire donc de plus en plus l’attention au Canada et ailleurs dans le monde.

La calotte glaciaire arctique s’érode graduellement, de sorte que les eaux de l’archipel Arctique deviennent de plus en plus navigables chaque année. Plus de navires entrent dans la région, et la circulation aérienne dans le Nord augmente également.

L’intensification de la circulation maritime et aérienne et l’exploitation accrue des ressources naturelles du Nord augmentent le risque :

  • de contestations de la souveraineté;
  • de problèmes environnementaux;
  • d’accidents nécessitant l’intervention des services de recherche et de sauvetage;
  • d’activités criminelles, en particulier l’entrée illicite de personnes et de marchandises.

Déploiements antérieurs :

2018

2018

L’opération NUNALIVUT 2018 s'est déroulée du 23 février au 21 mars 2018. Environ 350 membres des Forces armées canadiennes y ont pris part.

Voici quelques points saillants de la mission :

  • Une instruction de survie dans l’Arctique et plus de 30 patrouilles couvrant environ 1 200 km;
  • Plus de 40 plongées sous la glace épaisse;
  • Plus de 40 activités communautaires, y compris des programmes de camarades de lecture et des activités sportives.

L’opération a eu lieu à deux emplacements cette année : la baie Resolute et la baie Cambridge, au Nunavut.

La Force opérationnelle interarmées (Nord) était en charge de cette opération, qui a compris des membres de la Force régulière et de la Force de réserve de tous les environnements.

Les FAC ont travaillé en coopération avec des partenaires locaux et fédéraux au cours de l’opération, y compris :

  • L’association inuite Kitikmeot;
  • La GRC;
  • La Garde côtière canadienne;
  • Des gouvernements locaux et territoriaux;
  • D’autres gouvernements et organismes gouvernementaux.

Mer

Des plongeurs des FAC, de la GRC et de la Garde côtière canadienne se sont entraînés dans la baie Cambridge. La composante des FAC a compris des plongeurs de l’Unité de plongée de la flotte (Atlantique) de la Marine royale canadienne et des plongeurs de combat de l’Armée canadienne provenant des quatre coins du Canada.

Terre

Aux deux emplacements, les troupes ont mené des exercices de survie dans l’Arctique, ont effectué des patrouilles et ont appuyé la recherche scientifique. Ces troupes sont provenus du 2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, du Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique du 38e Groupe-brigade du Canada et du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens.

Air

Un CC177 Globemaster et un CC130J Hercules ont transporté des troupes, de la marchandise et du matériel à destination et en provenance de la baie Resolute et de la baie Cambridge. De plus, des CC138 Twin Otter ont fourni du transport aérien local durant l’opération.

2017

2017

L’opération NUNALIVUT 2017 a eu lieu à Resolute Bay et Hall Beach (Nunavut), du 23 février au 10 mars.

Environ 350 membres des FAC ont participé à l’opération de cette année. Ils se sont alors entraînés et ont rempli des tâches au sol, en mer et dans les airs :

  • Au sol, les membres des FAC ont patrouillé et se sont entraînés à appliquer les techniques de survie dans l’Arctique à Hall Beach. Le contingent comprenait :
    • des membres du 12e Régiment blindé du Canada, qui constituait l’unité d’intervention immédiate;
    • un groupe de soldats des 34e et 35e Groupes-brigades du Canada, en tant que Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique;
    • des membres du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens.
  • En mer, des participants ont plongé sous la glace à Resolute Bay. Ils comprenaient :
    • des membres des FAC appartenant à l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) de la Marine royale canadienne;
    • des plongeurs de combat des FAC provenant de toutes les parties du Canada;
    • l’unité de plongée de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).
  • Dans les airs, des ressources aériennes et des équipages des FAC ont assuré le transport aérien :
    • un CC177 Globemaster et un CC130J Hercules ont transporté du personnel, des approvisionnements et de l’équipement à Hall Beach, depuis Yellowknife et la ville de Québec;
    • un CC138 Twin Otter a assuré le transport aérien local à Hall Beach et dans les environs.

Les FAC ont collaboré avec d’autres ministères et organismes fédéraux tels que la GRC, et aussi avec les gouvernements territoriaux et locaux.

2016

2016

L’opération NUNALIVUT 16 a eu lieu du 1er au 22 avril à Resolute Bay et Alert (Nunavut) et dans les environs. Plus de 230 membres des FAC de toutes les parties du Canada y ont pris part, y compris :

  • des militaires :
    • du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (2 RCR);
    • le Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique de la 4e Division du Canada;
  • des Rangers canadiens du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens;
  • des plongeurs de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) de la MRC;
  • des membres de l’ARC de toutes les parties du Canada, y compris des militaires du 440e Escadron de transport basé à Yellowknife.

Les participants étrangers à l’Op NUNALIVUT 16 comprenaient :

  • des membres de la 109th Airlift Wing de l’U.S. Air National Guard; des membres de la Patrouille danoise Sirius.

L’opération de trois semaines a permis aux FAC :

  • d’affirmer la souveraineté du Canada dans ses régions les plus septentrionales;
  • de manifester leur capacité de fonctionner dans le rigoureux environnement hivernal des régions reculées de l’Extrême‑Arctique;
  • de renforcer leur capacité d’intervenir dans n’importe quelle circonstance, dans le Nord canadien;
  • de fournir un soutien important aux recherches scientifiques faites dans l’Arctique;
  • de montrer qu’elles savent bien coopérer avec nos alliés militaires.
2015

2015

L’opération NUNALIVUT 15 a eu lieu du 1er au 22 avril, sous la direction de la Force opérationnelle interarmées Nord. Plus de 200 membres des FAC y ont pris part, y compris :

  • des membres du 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens (1 GPRC);
  • des soldats du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (3 PPCLI);
  • des plongeurs des flottes de l’Atlantique et du Pacifique de la MRC;
  • des membres de l’ARC de toutes les parties du Canada, y compris le 440e Escadron de transport basé à Yellowknife.

Des membres du 109th Air Squadron de l’Air National Guard des États-Unis ont eux aussi participé à l’Op NUNALIVUT 15.

L’Op NUNALIVUT 15 était axée sur trois lignes d’opération distinctes.

  • Le 1 GPRC a effectué une patrouille de protection de la souveraineté dans la région de l’île Victoria;
  • Le 3 PPCLI a effectué deux patrouilles distinctes à l’est de Cambridge Bay;
  • Des plongeurs de la MRC et des spécialistes de l’archéologie sous-marine de Parcs Canada ont exécuté des opérations de plongée sous la glace dans les environs de Gjoa Haven (Nunavut). Les opérations de plongée sous la glace ont compris un effort archéologique conjoint sur le site du HMS Erebus.

Les Rangers canadiens ont guidé et encadré les troupes du sud pendant toute l’opération. Ils ont aussi protégé les militaires en déploiement contre les prédateurs.

2014

2014

L’opération NUNALIVUT 14 a eu lieu du 2 avril au 3 mai. Environ 250 membres des FAC y ont pris part, avec des alliés internationaux. Mentionnons les unités suivantes :

  • le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (1 GPRC);
  • la compagnie C du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR) [Valcartier (Québec)] de l’Armée canadienne;
  • l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) (MRC);
  • le 440e Escadron de transport, basé à Yellowknife (T.N.-O.) (ARC);
  • la 109th Airlift Wing de l’État de New York.

L’Op NUNALIVUT 14 a eu lieu à trois endroits différents dans la région de Resolute Bay (Nunavut). Le Quartier général de la Force opérationnelle était installé à Resolute Bay. La compagnie A du 1 R22eR a effectué une patrouille autour de l’île Bathurst (Nunavut). Cet endroit est situé à environ 500 km au nord-ouest de Resolute Bay. L’Équipe de plongée de la MRC a exécuté des opérations près de Gascoyne Inlet (Nunavut), à environ 100 km à l’est de Resolute Bay.

Le Quartier général de la Force opérationnelle NUNALIVUT a dirigé les activités dans tous les endroits périphériques. Les Rangers canadiens ont guidé et encadré les troupes du sud pendant toute l’opération. Ils ont aussi protégé les militaires en déploiement contre les prédateurs.

2013

2013

L’opération NUNALIVUT 13 a eu lieu du 2 au 30 avril. Cent vingt militaires y ont pris part, et elle avait pour objet de démontrer :

  • la capacité de projection des FAC et leur présence dans l’Extrême-Arctique pendant l’hiver;
  • la capacité des FAC de fonctionner dans le rigoureux environnement hivernal de l’Arctique;
  • la capacité des FAC d’intervenir dans n’importe quelle circonstance dans le Nord canadien.

Les membres des FAC ont exécuté des patrouilles sur terre, dans les airs et sur la glace pour surveiller toute la région. Les patrouilles s’étiraient sur une distance de 600 km :

  • vers l’ouest jusqu’à Mould Bay (Territoires du Nord-Ouest);
  • vers le nord jusqu’à Isachsen (Nunavut).

Environ 35 Rangers canadiens du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ont pris part à l’Op NUNALIVUT 13. Ils ont aussi effectué des patrouilles dans l’île Devon, notamment à Griffon Inlet et à Gascoyne Inlet.

L’ARC a fourni un avion CC138 Twin Otter et son équipage appartenant au 440e Escadron de transport. L’avion était muni de skis. Il a assuré le transport aérien tactique et le ravitaillement des troupes. Il a transporté :

  • du carburant;
  • des vivres;
  • de l’équipement;
  • des personnes.

L’ARC a accompli des missions de transport aérien et de ravitaillement dans tout le théâtre des opérations. Pour cela, les avions ont dû atterrir sur la glace marine de l’Arctique.

Date de modification :